Le mot “calvaire” vient du latin “calvarium״, traduction de l’araméen “Golgotha”, voulant dire : Lieu du crâne : lieu où le Christ a été crucifié. Depuis le IVème siècle, la croix s’est imposée comme symbole du Christianisme.

Calvaire rencontré sur l’île de Bréhat

calvaire

Il est difficile de retracer l’histoire précise de chacun des calvaires. Mais on peut penser que beaucoup d’entre eux étaient des monuments commémoratifs. Ils étaient à l’endroit où s’était produit un événement exceptionnel, un événement dont l’issue fut funeste ou heureuse ou un décès accidentel : foudre, chute de cheval, brigandage etc. Les grandes épidémies comme la peste ont donné lieu à l’érection de croix pour remercier le ciel d’avoir épargné un village, une famille.

 

Calvaire de Trélévren composé de granite et de kersantite (pierre proche du granite). il est posé sur le monument aux morts.

calvaire breton

Elle allie la facilité à être sculptée à la résistance au temps et aux intempéries.

calvaire de Trélévern

Publicités